Nous suivre

NBA 2021/2022

NBA Playoffs 2022 : Les Bucks et les Warriors bouclent leur série

Tom Compayrot

Publié le

Photo Icon Sport

NBA PLAYOFFS 2021/2022 – C’est la 12e nuit de playoffs en NBA. Au programme, les derniers matchs de deux séries qui ont connu un scénario similaire. Les Milwaukee Bucks ont remporté le cinquième match contre leurs voisins les Chicago Bulls, les éliminant du même coup (4-1). De la même manière, les Golden State Warriors ont sorti les Denver Nuggets du MVP en titre Nikola Jokic (4-1).

Bucks 116 – 100 Bulls

C’est l’affiche qui a offert le moins de suspense cette nuit. Dès la fin du premier quart-temps, on avait compris que l’affaire était pliée. Les Bulls ont en effet dû se déplacer pour ce Game 5 à Milwaukee sans Zach LaVine (protocole Covid) ni Alex Caruso (protocole commotion), deux de leurs titulaires. De quoi expliquer leur entame de match catastrophique. Ils ont en effet encaissé un 34-18 dans le premier quart-temps, soit un écart de 16 points. Un écart qu’ils n’ont jamais réussi à résorber. DeMar DeRozan n’a clairement pas été à la hauteur de l’événement (11 points), même s’il a été bien défendu par les extérieurs des Bucks. Patrick Williams (23 points) et Nikola Vucevic (19 points, 16 rebonds) ont fait ce qu’ils ont pu, mais cela n’a pas été suffisant.

Au final, le score de 4 matchs à 1 est tout à fait logique au vu de la physionomie de la série. Le Match 2 remporté par les Bulls à Milwaukee fait même figure d’anomalie. Jamais les Bulls n’ont semblé avoir les armes pour faire tomber les champions en titre sur plusieurs matchs. Les joueurs de Billy Donovan ont réalisé un beau début de saison, mais étaient en claire perte de rythme depuis. Le genre de dynamique qu’il est impossible à inverser en playoffs. La faute en partie aux blessures, dont celle de Lonzo Ball qui a terminé sa saison à la mi-janvier. Face à eux, l’armada Bucks, en route pour aller chercher le titre, était bien trop forte. Les coéquipiers de Giannis Antetokounmpo affronteront les Celtics, tombeurs des Nets, en demi-finales de conférence.

Warriors 102 – 98 Nuggets

Dans l’autre match de la nuit, tout a été serré jusqu’au dernier moment. Pendant longtemps, on a même cru que les Nuggets pouvaient recoller à 3-2, comme les Raptors l’ont fait face aux Sixers. Les hommes de Mike Malone menaient en effet de 8 points à l’entame du dernier quart-temps. Ce, grâce à un Aaron Gordon agressif d’entrée de jeu (15 points, 8 rebonds) et à un Nikola Jokic encore une fois majestueux (30 points, 19 rebonds, 8 passes). La défense intérieure des Warriors a été malmenée par ces deux-là, qui ont profité de la petite taille du cinq majeur adverse.

Mais en face, le jeu collectif était bien trop rodé. Avec 28.6 unités de moyenne (28 cette nuit), les Warriors sont d’ailleurs l’équipe qui réalise le plus de passes décisives par match sur ces playoffs. Les joueurs d’Oakland ont retrouvé leur identité du milieu de la décennie 2010. Avec un effectif auquel se sont rajoutés Jordan Poole et Andrew Wiggins, ces Warriors-là sont de clairs prétendants au titre final. Ils affronteront le vainqueur de la série Grizzlies-Timberwolves au prochain tour.

Côté Nuggets, l’heure est à la déception. Il n’y a pas de doutes que l’issue de la série aurait été bien différente si Jamal Murray et Michael Porter Jr avaient pu jouer. Leurs blessures longue durée ont plombé la saison exceptionnelle de Nikola Jokic. Le Serbe pourrait d’ailleurs obtenir le titre de MVP pour la deuxième fois d’affilée.


Journaliste/rédacteur depuis mars 2017 - Amoureux de la petite balle jaune et du gros ballon orange qui traîne sa carcasse sur Dicodusport depuis 2017. Rafael Nadal et LeBron James sont les meilleurs joueurs de l'histoire.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une