Nous suivre

Volley-Ball

Volley Ligue des Nations : Les Bleus terrassent les Américains et remportent le titre !

Sébastien Gente

Publié le

Volley Ligue des Nations Les Bleus terrassent les Américains et remportent le titre !
Photo VNL

LIGUE DES NATIONS DE VOLLEYBALL – Les champions olympiques se seront fait peur, mais ils auront fini par terrasser les Américains 3-2, et remportent ainsi leur troisième Ligue des Nations, la première depuis 2017. Sans contestation aucune, les Bleus sont les n°1 mondiaux de la discipline.

Les champions olympiques étaient impériaux depuis le début de cette phase finale de la Ligue des Nations. Deux succès propres et nets 3-0 sur le Japon, puis contre les hôtes italiens, ont prouvé que les Bleus avaient encore faim. Néanmoins, il ne fallait pas prendre à la légère les Américains. Ces derniers avaient d’abord sorti le Brésil, nation de référence, en quarts de finale. Puis ce sont les Polonais, doubles champions du monde en titre, qui avaient péri hier. Les deux sélections s’étaient de plus croisées lors de la phase de poule voilà trois semaines, pour un succès américain au tie-break.

Les Bleus impressionnants

Contrairement à la veille, les Bleus enflamment d’entrée la rencontre (5-2), forçant les Américains à un temps-mort précoce. Les Américains sont clairement restés aux vestiaires, et les Français en profitent pour creuser l’écart (12-6). Incroyables de relâchement et de facilité, les Bleus enfoncent leurs rivaux à la moindre occasion. Jenia Grebennikov est en place en défense, et le block français est efficace. Sans sourciller, les Français empochent la première manche 25-16.

Bien que les Américains semblent remontés en début de seconde manche, les Bleus creusent rapidement l’écart (6-2). Impressionnants au service, les Français saoulent leurs adversaires de coups. Les Américains sont pourtant loin de démériter, mais commettent bien trop de fautes, notamment en réception. Les Tricolores exploitent parfaitement les ratés adverses, et augmentent leur avance (16-10). Avec une belle maîtrise, et en coupant net toutes les velléités de remontée adverses, les Bleus prennent le second set 25-19 et se rapprochent du sacre.

Le réveil américain

Au pied du mur, les Américains ne laissent pas les Bleus s’échapper en début de set. D’autant que les Français semblent se relâcher quelque peu. Ce qui permet à leurs rivaux de prendre quatre points d’avance (5-9). Les Américains évoluent enfin au niveau où ils étaient attendus, à base d’attaques dévastatrices. De plus, la réussite des deux premières manches fuit les Bleus, qui se résignent rapidement à la perte du set, sur le score de 25-15.

Le niveau de jeu remonte d’un cran en début de quatrième manche. Mais les Américains sont lancés, et ça fait mal. Les deux équipes sont roue dans roue, et les points spectaculaires se multiplient. Mais les attaques françaises sont moins pertinentes, et les Bleus cèdent du terrain (8-11). Ils remontent petit à petit, reviennent à un point, avant de céder devant la puissance américaine. Les États-Unis remportent la manche 25-21, et forcent un tie-break inespéré en début de match.

Les rois sont Bleus !

C’est donc au tie-break que se joue cette Ligue des Nations 2022. Les deux équipes sont à couteaux tirés, mais une série d’Antoine Brizard au service remet les Bleus sur les rails (7-2). La magie des Français revient alors, à l’image de leur passeur qui envoie plusieurs caviars. Mais les Américains ne renoncent pas, et grignotent leur retard. Les Tricolores s’appliquent alors à enterrer les derniers espoirs adverses, chose faite sur une ultime faute adverse, 15-10. Comme lors des derniers Jeux Olympiques, les Bleus s’imposent au tie-break après avoir mené deux manches à rien. Une marque de fabrique, ou plus sûrement une preuve de combativité jusqu’au bout.

C’est la troisième fois que les Français remportent la Ligue des Nations, la première dans cette nouvelle formule. En effet, les Bleus s’étaient imposés en 2015 et 2017 dans la défunte Ligue Mondiale. Après leur titre olympique l’été dernier, les Tricolores confirment leur statut de meilleure nation du volley-ball mondial. De très bon augure avant d’aller tenter de chercher le seul titre qui manque à leur palmarès, lors des prochains Championnats du monde (26 août – 11 septembre).


John Stockton, Gianni Bugno, Zinedine Zidane, Steffi Graf, Frode Andresen, Stéphane Stoecklin, Davis Kamoga, Primoz Peterka, Werner Schlager et Aurélien Rougerie. Point commun entre ces sportifs? Ils m'ont fait rêver et ont bercé mon adolescence. Je suis un fondu de sports et j'essaie de retranscrire ma passion à travers mes articles. Originaire du Périgord, ma passion pour les Girondins, les Jaunards et les Jazzmen transpire dans mes écrits.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une