Nous suivre

NBA 2022-2023

Killian Hayes : « J’ai confiance en mon tir, j’ai travaillé tout l’été dessus »

Tom Compayrot

Publié le

Photo Icon Sport

NBA 2022/23 – À l’aube de sa troisième saison en NBA, le Français Killian Hayes a encore des progrès à faire. À tout juste 21 ans, le meneur des Detroit Pistons cherche à progresser sur certains aspects de son jeu. Cet été, il a travaillé sur son tir, une de ses grosses lacunes.

Petit à petit, Killian Hayes construit son profil de joueur NBA. Dans le but de devenir un joueur le plus complet possible. Alors qu’il avait passé l’été dernier à travailler sur sa défense, il s’est cet été concentré sur un aspect offensif : son tir. Un travail nécessaire, puisqu’il a affiché des pourcentages très décevants sur ses deux premières saisons : 37% au tir, dont 28% à trois points. Largement insuffisant pour espérer avoir un rôle important en NBA, tellement la concurrence est rude. Au Media day des Pistons hier, il a confié aux journalistes être déçu de lui-même depuis son arrivée dans la grande ligue : « Les deux premières saisons n’ont pas été idéales, je m’attendais à mieux. Mais je continue à apprendre et évoluer. »

Le même style de jeu mais avec une meilleure efficacité

Il est vrai que Hayes n’a encore que 21 ans, il a donc encore une grosse marge de progression. Cet été, il n’a pas opéré de changement radical dans son jeu. Il veut toujours en priorité « être un leader en défense », notamment par la voix. Il compte aussi garder son côté créateur en attaque, tout en travaillant sur son agressivité. Le changement devrait venir de son tir cette saison. « J’ai clairement confiance en mon tir, parce que j’ai travaillé tout l’été dessus. J’ai changé plusieurs choses à ce niveau-là, avec plusieurs entraîneurs spécialisés. Je suis excité, j’ai confiance. »

La confiance dans ses capacités offensives était clairement ce qui lui faisait défaut. Pour y pallier, son coach Dwane Casey l’a retiré du cinq titulaire en milieu de saison dernière, afin de le faire jouer remplaçant. Un rôle d’organisateur en sortie de banc qui l’a libéré. C’est à partir de ce moment qu’il a amélioré ses statistiques, en réalisant certains bons matchs comme celui contre le Thunder en fin de saison. Il s’est exprimé sur ce changement de rôle : « Comme remplaçant, mon état d’esprit est d’apporter un boost à mes coéquipiers. Je ne vois pas vraiment de différence avec un rôle de titulaire. Ça ne change rien, je veux juste aider mon équipe, peu importe le rôle. »

Un contexte d’équipe favorable

Beaucoup d’équipes n’auraient pas donné autant de chances à un n°7 de draft qui peine autant sur ses deux premières saisons. Mais le projet des Detroit Pistons est en pleine construction. Ils visent le long-terme, avec un noyau de jeunes qui doit les amener au sommet. Killian Hayes en fait partie, avec Cade Cunningham, Saddiq Bey et Isaiah Stewart. Un noyau renforcé par les arrivées de Jaden Ivey et Bojan Bogdanovic cet été.

C’est dans cette optique que les Pistons ont prolongé les contrats de plusieurs joueurs, dont Hayes. Le meneur français est maintenant lié avec la franchise du Michigan jusqu’en 2024. À lui maintenant d’honorer la confiance de sa franchise. Il sera clairement un des joueurs à suivre cette saison. Une amélioration sur le plan comptable est attendue, ainsi qu’une plus grande agressivité en attaque couplée à une meilleure efficacité.


Journaliste/rédacteur depuis mars 2017 - Amoureux de la petite balle jaune et du gros ballon orange qui traîne sa carcasse sur Dicodusport depuis 2017. Rafael Nadal et LeBron James sont les meilleurs joueurs de l'histoire.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une