Nous suivre

Actualités

Les 5 faits marquants du football français au mois de mars

Nelson

Publié

le

Les clubs tricolores en Coupe d’Europe, les supporters en déplacement, Reims, Zidane et Strasbourg, voilà l’objet des 5 faits marquants du football français le mois passé.

1) Aucun club français en quarts de finale des Coupes d’Europe

Paris, d’abord, qui a été piteusement éliminé par Manchester United au terme d’un scénario fou. Les joueurs de la capitale avaient pourtant gagné 2-0 à l’aller à Old Trafford. Ils se sont inclinés ensuite au Parc des princes 3 buts à 1 avec un penalty à la dernière minute pour les Red Devils, transformé par Marcus Rashford qui est devenu par la même occasion le pire cauchemar des Parisiens.

Lyon de son côté avait réussi l’exploit de faire 0-0 face au FC Barcelone à l’aller sans leur capitaine Nabil Fekir. Les Lyonnais n’ont pas réussi à faire face à l’armada offensive catalane au retour. Même si, quand on voit comment Luis Suarez a bien cherché le penalty, l’arbitre et les hommes à la vidéo ont commis une erreur qui amène le premier but. Cependant, il faut avouer que les coéquipiers de Lionel Messi étaient supérieurs aux Lyonnais ce soir-là. Ils vont finalement s’imposer 5 buts à 1.

Rennes, de son côté, s’est fait sortir par Arsenal après avoir gagné 3-1 à l’aller au Roazhon Park. Au retour, les Bretons n’ont pas existé et les hommes d’Unai Emery ont maîtrisé de bout en bout le match en s’imposant 3 à 0.

Le désespoir des Parisiens – AFP

2) Les supporters ont eu du mal à se déplacer à l’extérieur pour accompagner leur équipe

Le nombre d’arrêtés préfectoraux pour interdire le déplacement des supporters à l’extérieur a été très élevé. Les supporters marseillais n’ont évidemment pas pu voir le match au Parc des Princes face au Paris Saint-Germain. Les Nantais de leur côté ont eu la mauvaise surprise de devoir annuler le déplacement à Reims pour la même raison alors que dans un premier temps, le déplacement des supporters était autorisé. La brigade Loire, principal groupe de supporters du FC Nantes, a protesté en lançant des fumigènes sur la pelouse du stade Raymond Kopa lors de la rencontre entre Angers et Amiens. Pour rappel, l’interdiction de déplacement des supporters a été créée en 2011. À l’origine, elle devait être utilisée de manière exceptionnelle sauf qu’à présent, ce n’est plus le cas.

3) Strasbourg retrouvera l’Europe après sa victoire en Coupe de la ligue

Samedi, à Villeneuve d’Ascq, au stade Pierre Mauroy, au terme d’une finale face à Guingamp qualifiée à juste titre de soporifique, les Alsaciens se sont imposés au tirs aux but. Strasbourg revient de loin. Il faut rappeler qu’il n’y a pas longtemps, 7 ans exactement, le club était au bord du dépôt de bilan. Il a fallu que les frères Keller, amoureux du Racing, reprennent le club et le structurent. Moins de deux ans après la remontée en Ligue 1, Strasbourg écrit à nouveau son nom au palmarès de la Coupe de la Ligue.

4) Zidane de retour au Real, un mercato qui s’annonce mouvementé

Après l’élimination du Real Madrid face à l’Ajax Amsterdam, Santiago Solari a été démis de ses fonctions. Zinédine Zidane a remplacé l’entraîneur argentin. Le Français revient 10 mois après sa décision de partir suite à la troisième Ligue des Champions d’affilée remportée par son équipe. Depuis, Zidane montre que son équipe est en fin de cycle et que le Real Madrid sera très actif au cours du prochain mercato estival. Dans la capitale espagnole, on parle d’Eden Hazard, Paul Pogba et Kylian Mbappé. En effet, le budget pourrait s’élever à 500 millions d’euros.

Zidane, le retour – AP

5) Le Stade de Reims continue son chemin

Durant ce mois de mars, les Rémois enchaînent les bonnes performances et continuent sur leur lancée. Les Champenois peuvent encore avoir l’espoir d’accrocher l’Europe, chose qui n’est plus arrivée depuis longtemps. Équipe promue cette année, ce n’est pas par chance que l’équipe de David Guion joue les trouble-fêtes alors qu’on rentre dans le sprint final. Reims s’est structuré, possède une politique sportive viable et recrute de manière intelligente à l’image de Zenelli, meilleur passeur du championnat hollandais. Emmenés par un Rémi Oudin en grande forme, auteur d’une frappe magnifique qui a permis à son équipe de s’imposer face aux Canaris sur le score de 1 à 0, les Rémois sont donc encore en course pour accrocher la quatrième ou la cinquième place du championnat qui les qualifierait en Europa League.

Nelson Emane


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Toute l'actualité des Jeux Olympiques de Tokyo 2020

Fil Info

Actus à la une