Nous suivre

NBA 2021/2022

NBA : Les matchs à ne pas manquer dans cette première semaine (20 au 24 octobre)

Mathieu Veillon

Publié le

NBA : Les matchs à ne pas manquer dans cette première semaine (20 au 24 octobre)
Photo Icon Sport

NBA 2021-2022 : C’est la reprise en NBA ! Après les traditionnelles previews de pré-saison, place cette fois à la réalité du terrain. Deux chocs ouvriront la nuit de mardi à mercredi, puis les autres équipes entreront en lice progressivement cette semaine. Voici les matchs à ne pas louper.

4 prétendants au titre s’affrontent ce mercredi

La saison NBA débute donc dans la nuit de mardi à mercredi, par un choc très attendu : les Nets se déplacent à Milwaukee pour affronter les Bucks, champions en titre. Début du match à 1h30 heure française, dans un match qui va opposer les deux meilleures équipes de la Conférence Est sur le papier. Sans Kyrie Irving, qui ne veut pas se faire vacciner et qui est donc mis à l’écart par son coach, les Nets de Kevin Durant et James Harden vont avoir fort à faire pour battre les tenants du titre NBA. Cela sera l’occasion pour les joueurs des Bucks de recevoir leurs bagues de champion lors d’une cérémonie qui s’annonce riche en émotions. Mais Giannis Antetokounmpo et les siens ne se laisseront pas submerger et seront à n’en pas douter au rendez-vous du match épique qui les attendra dans la foulée.

À 4h heure française, les Los Angeles Lakers recevront les Golden State Warriors au Staples Center. Le retour de Klay Thompson, très attendu par les fans, ne se fera pas sur cette rencontre, mais les Warriors de Steph Curry pourraient bien embêter des Lakers (déjà) plombés par les blessures en pré-saison. Trevor Ariza est déjà out pour l’opening night, Kendrick Nunn, Malik Monk, Talen Horton-Tucker, DeAndre Jordan et Wayne Ellington sont incertains, certains plus gravement que d’autres. Néanmoins, le trio Westbrook-LeBron-Davis sera bien présent et ce sera l’occasion d’observer le premier match officiel de ce monstre à trois têtes.

11 matchs à suivre dans la nuit de mercredi à jeudi

Parmi ces rencontres, plusieurs seront à surveiller de très près :

  • On observera bien sûr les début des Pistons et de Cade Cunnigham, favori pour être le rookie de l’année, face aux Bulls (1h heure française) où DeRozan et Lonzo Ball feront également leur premier match dans leur nouvelle équipe.
  • Le duel entre les Knicks et les Celtics (1h30 heure française) sera intéressant, notamment par la présence de Kemba Walker dans l’effectif new-yorkais. Le meneur aura à cœur de faire un bon match face à son ancienne franchise. Le Français Evan Fournier fera aussi ses débuts officiels avec les Knicks.
  • Les Sixers affronteront pour leur part New-Orleans (2h heure française), avec toujours cette interrogation autour de Ben Simmons. Comment l’équipe de Joel Embiid va-t-elle jouer après des semaines d’imbroglio autour de leur meneur ? Ce match sera intéressant notamment de ce point de vue là.
  • Enfin, dernier choc de cette nuit, celui entre les Suns et les Nuggets (4h heure française). Les Nuggets du MVP en titre Nikola Jokic affronteront les finalistes malheureux de l’an dernier, les Phoenix Suns.

3 rencontres seulement vendredi matin, mais 3 beaux chocs en perspective

On commencera à 1h30 avec un duel entre les Hawks de Trae Young et les Mavericks de Luka Doncic. Ces confrontations sont toujours un joli clin d’œil de l’histoire, les deux joueurs ayant fait l’objet d’un échange entre Atlanta et Dallas lors de la Draft 2018. En tout cas, ce match opposera deux effectifs solides qui visent chacun une place dans le top 5 de leurs conférences respectives.

Viendra ensuite le remake des Finales de Conférence Est 2020 entre Heat et Bucks à 2h. Le Heat s’est renforcé et est annoncé dans le top 3 à l’Est cette saison, cela devrait être une affiche intéressante face aux Bucks qui joueront déjà leur 2ème match. Enfin, Warriors et Clippers s’affronteront à 4h, plutôt pratique si vous êtes un lève-tôt pour voir la fin de match vers 6h du matin.

10 matchs dans la nuit de vendredi à samedi dont Sixers-Nets et Lakers-Suns

Parmi ces 10 rencontres, le focus sera bien évidemment sur les 4 équipes qui prétendent sérieusement au titre. Les Sixers recevront les Nets à 1h30 au Wells Fargo Center tandis que les Suns se déplaceront en Californie pour affronter les Lakers, à 4h heure française. Pour ces derniers, c’est l’occasion de se venger de l’affront subi au premier tour des Playoffs 2021, lorsque la bande à LeBron James s’était fait éliminer sans pouvoir combattre à armes égales par le collectif bien huilé des Suns.

Dans les autres matchs, on peut aussi parler du Mitchell Game, l’affrontement entre Donovan Mitchell et Davion Mitchell. Si le Jazz devrait s’imposer sans problème, le rookie des Kings pourrait être la belle surprise de la cuvée de Draft 2021. Un match qui ne paie pas de mine mais qui pourrait être assez disputé, c’est celui entre les Hornets et les Cavaliers. D’un côté une équipe des Hornets qui continue de se développer avec une base solide et des rookies intrigants (Bouknight, Jones, Thor…), et des Cavaliers qui veulent enfin sortir du process de tanking pour aller chercher les Playoffs. Deux équipes qui pourraient bouleverser l’ordre établi dans nos pronostics à l’Est, à surveiller donc.

Pour finir le week-end, 8 matchs dimanche matin et 1 match à 22h30 entre Nets et Hornets

8 rencontres sont ainsi programmées dans la nuit de samedi à dimanche, entre minuit (Cavaliers-Hawks) et 4h30 du matin (Clippers-Grizzlies). Si on ne devait en choisir qu’une, réservez-vous pour Blazers-Suns à 4h du matin. L’occasion parfaite, en rentrant de soirée, de voir notamment Damian Lillard affronter Devin Booker. Et pour ceux qui veulent se poser le dimanche soir devant un match NBA, ce sera encore possible cette saison avec les matchs à heure européenne. Pour ce premier dimanche de la saison régulière, les Nets et les Hornets s’affronteront à 22h30. Un match qui s’annonce certes un peu déséquilibré mais qui permettra au moins de ne pas se coucher trop tard et d’être en forme le lundi matin.


Journaliste/rédacteur depuis septembre 2015 - Ma définition du bonheur ? Une galette-saucisse au Roazhon Park ou un café devant un Lakers/Celtics au petit matin. Fidèle membre de la team insomniaque de la rédac, j’ai le pouvoir de rester éveillé jusqu’à l’aube pour faire vivre aux lecteurs ma passion du sport. Ainsi, j’écris principalement sur la NBA, le biathlon, le cyclisme ou encore la F1. Comptez dans mes exploits sportifs le fait d’avoir fait gagner le Tour de France 2018 à Tony Gallopin sur Pro Cycling Manager, ou encore d’avoir mené l’équipe nationale de Bretagne en finale de Coupe du monde sur Football Manager.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une