Nous suivre

NBA 2020-2021

NBA Playoffs : Le Jazz prend les devants, les Sixers dominent et les Blazers égalisent

Mathieu Veillon

Publié

le

Twitter @NBA

NBA 2020/21 – Après la victoire des Bucks face au Heat, trois autres matchs avaient lieu en NBA cette nuit. Les Blazers ont égalisé face aux Nuggets (2-2), tandis que les Sixers et le Jazz ont confirmé, respectivement face aux Wizards (3-0) et aux Grizzlies (2-1). Retour sur les matchs de la nuit. 

Lillard et Jokic galèrent, les lieutenants des Blazers écrasent Denver

Les deux stars de cette confrontation n’ont pas particulièrement brillé dans ce Game 4 entre Portland et Denver. Le début de match est très timide pour Nikola Jokic (3/9 à la fin du 1er quart), bien serré par Jusuf Nurkic dans ce duel d’intérieurs européens. Le pivot bosnien réalise pour sa part une première mi-temps solide, avec 13 points (75 % au tir) et 5 rebonds. Chez les Blazers, Norman Powell est lui aussi on fire, avec 10 points en 7 minutes d’entrée pour l’ailier. C.J. McCollum n’est pas en reste, et cela compense un Lillard qui n’est jamais rentré dans son match. Malgré la victoire de son équipe, Damian Lillard finit le match avec 10 points à 10% de réussite.

Sous l’impulsion de JaMychal Green, la second-unit de Denver revient progressivement au score lors du 2ème quart-temps. Mais au retour des titulaires, l’écart s’agrandit de nouveau. Le +/- de Jokic est d’ailleurs de -16 à la pause, c’est dire qu’en plus de sa relative maladresse au tir, le pivot n’est clairement pas présent en défense. Même constat pour les quatre autres starters, Rivers, Campazzo, Michael Porter Jr et Gordon, qui n’ont pas brillé dans ce match.

12 points d’avance seulement pour Portland à la mi-temps, mais l’écart va se creuser irrémédiablement. Vers la fin du 3ème quart, l’écart monte jusqu’à 33 points, et l’on comprend alors que le match est déjà plié. La suite du match n’est qu’une lente agonie vers une fin de match que tout le monde attend des deux côtés. Portland s’impose ainsi 115 à 95, et égalise donc à 2-2 dans cette série qui reste pleine de suspens !


Une classe d’écart entre Sixers et Wizards (score final : 132 – 103)

C’est une autre série où l’opposition est absente. Après le Heat, les Wizards sont bien partis pour être la deuxième équipe à se faire sweeper cette année. Les hommes de Scott Brooks ont encore une fois succombé face à une paire Tobias Harris (20 points, 13 rebonds) – Joël Embiid (36 points, 8 rebonds) ultra dominante dans ce Game 3 (3-0). Ce dernier surtout, a eu la vie trop facile cette nuit. En attaque, sa domination technique et physique par rapport aux pivots des Wizards s’est faite ressentir. À la mi-temps, il cumulait déjà 25 points, un record de playoffs en carrière pour lui. Il n’a eu besoin de jouer que dix minutes dans le troisième quart-temps – le temps de planter 11 points supplémentaires – avant de s’asseoir définitivement étant donné l’écart grandissant au score. Les trois autres titulaires – Seth Curry, Ben Simmons et Danny Green – ont tous marqué leur quinzaine de points en moins de 30 minutes de jeu. Le dernier cité s’est même transformé en Klay Thomspon le temps d’une mi-temps, marquant cinq 3 points d’affilée.

Côté Wizards, la pilule est dure à avaler. Les stars ont fait leur match sur le papier : 25 points pour Bradley Beal, 26 points, 12 rebonds et 10 passes pour un Russell Westbrook pourtant gêné par une cheville douloureuse. Le changement tactique opéré par Scott Brooks (Davis Bertans titulaire à la place de Raul Neto) n’aura pas changé grand chose. La défense catastrophique, collective et individuelle, ainsi que les rotations douteuses du coach auront coûté la victoire aux joueurs de Washington. Ces derniers vont jouer le match de la dernière chance dans la nuit de lundi à mardi (1h00). Une réaction d’orgueil est attendue.


Le Jazz prend l’avantage sur les Grizzlies (score final : 121-111)

Après s’être faits peur en perdant le premier match, les joueurs du Jazz déroulent leur basket depuis. Les coéquipiers d’un Rudy Gobert dans ses moyennes (15 points, 14 rebonds et 4 contres) ont encore une fois dominé les jeunes Grizzlies sur ce Game 3 (2-1). Ces derniers, valeureux perdants, ont pourtant tout essayé, mais la marche était trop haute. Un run dévastateur de 12-0 dans les trois dernières minutes aura suffi pour sceller le sort des joueurs de Memphis. Dillon Brooks a encore une fois posé des problèmes autant en attaque (27 points) qu’en défense sur Donovan Mitchell et Mike Conley. Ja Morant lui, continue sa superbe première en playoffs en plantant plus de 25 points (28) pour la troisième fois en trois rencontres.

C’est surtout au niveau collectif que la différence s’est faite. La machine bien huilée du Jazz, comme à son habitude, a encore fait des ravages. La balle a parfaitement circulé et les trois points ont plu. Les pick and roll avec Rudy Gobert ont fonctionné, libérant des espaces pour le pivot français ou pour les joueurs dans les corners. Défensivement, du travail reste cependant à accomplir par les hommes de Quin Snyder s’ils veulent viser plus haut sur ces playoffs. Ceux-ci ont concédé 117 points de moyenne sur cette série, soit 10 unités de plus que leur moyenne de saison régulière. Les Grizzlies vont avoir une chance de recoller à 2-2 dans la nuit de lundi à mardi (3h30). L’occasion d’emmener le Jazz dans une longue série, ce qu’ils ne souhaitent absolument pas.


Journaliste/rédacteur depuis septembre 2015 - Ma définition du bonheur ? Une galette-saucisse au Roazhon Park ou un café devant un Lakers/Celtics au petit matin. Fidèle membre de la team insomniaque de la rédac, j’ai le pouvoir de rester éveillé jusqu’à l’aube pour faire vivre aux lecteurs ma passion du sport. Ainsi, j’écris principalement sur la NBA, le biathlon, le cyclisme ou encore la F1. Comptez dans mes exploits sportifs le fait d’avoir fait gagner le Tour de France 2018 à Tony Gallopin sur Pro Cycling Manager, ou encore d’avoir mené l’équipe nationale de Bretagne en finale de Coupe du monde sur Football Manager.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Toute l'actualité des Jeux Olympiques de Tokyo 2020

Fil Info

Actus à la une