Nous suivre

Open d'Australie 2022

Open d’Australie 2022 : Le bilan des Français sur le 2ème tour des qualifications

Publié le

Photo Icon Sport

Open d’Australie 2022 – Le deuxième tour des qualifications du Grand Chelem australien a débuté cette nuit. Les quatre derniers Français étaient sur les courts pour défendre leurs chances. Enzo Couacaud, la meilleure chance tricolore, est le seul à s’en être sorti. Quentin Halys, tout proche de la qualification, a craqué et s’est finalement incliné au tie-break décisif. Constant Lestienne et Tessah Andrianjafitrimo ont eux été éliminés en deux sets secs en début de nuit.

La nuit avait bien mal commencé pour nos Frenchies. Constant Lestienne, programmé en première rotation sur le court n°14, n’a pas fait long feu. Le Picard n’a pas trouvé la solution contre le jeu propre et efficace du Chilien Tabilo (n°136 mondial). Défait 6/1 7/5, il n’a pas pu capitaliser sur sa belle fin de saison dernière, qui a résulté en son premier titre depuis 2018. Même constat pour la seule Tricolore à avoir passé le premier tour chez les femmes, Tessah Andrianjafitrimo. Programmée en deuxième rotation, celle qui évolue actuellement à son meilleur classement en carrière a perdu en deux sets contre l’Autrichienne Grabher (n°188), 7/5 6/2. Son adversaire, plus agressive, a pris le dessus sur la Française qui n’a malgré tout rien lâché.

Enzo Couacaud la force sûre, Quentin Halys s’écroule au dernier moment

Après ces deux défaites, il ne restait donc plus que deux Bleus en lice sur ces qualifications. Enzo Couacaud est le premier d’entre eux à être entré sur le court. Et il n’a pas fait dans le détail. C’est en 1h06 qu’il s’est défait de son adversaire tchèque, Vit Kopriva (n°194), 6/3 6/3. En pleine forme récemment, Couacaud a déroulé son tennis sans accrocs. Il est le meilleur Français du moment sur le circuit secondaire, et ses résultats en qualifications ne sont que logiques. Au prochain tour, il affrontera le Serbe Milojevic (n°139). Un adversaire qu’il a sèchement battu la saison dernière lors du Challenger de Gran Canaria, qu’il a d’ailleurs remporté. Si cette victoire était sur terre battue, elle reste bon signe pour Couacaud, qui connaît son futur adversaire et sait comment le battre.

Dans la matinée, on pensait que Quentin Halys allait rejoindre Couacaud. Le Francilien était bien engagé dans son duel contre l’Italien Giannessi (n°184). Après avoir remporté le premier set et perdu le second, il avait pris une avance confortable dans la dernière manche, jusqu’à mener 4/1. C’est à deux jeux de la qualification qu’il s’est crispé. Un jeu de service complètement raté a suffi pour relancer son adversaire, qui semblait pourtant résigné. Les deux joueurs sont allés au tie-break décisif. Dans celui-ci, Halys a eu 3 balles de match mais n’a pas su les concrétiser, la faute à des erreurs bêtes. Alors qu’il était favori et avait une vraie chance de réitérer sa performance des deux dernières éditions, Halys s’est sabordé tout seul et a laissé échapper la victoire. Il perd finalement le match, 6/3 3/6 6/7 [10]. Et laisse Enzo Couacaud comme le dernier représentant tricolore sur ces qualifications. Ce dernier jouera son ticket pour le tableau final dans la nuit de jeudi à vendredi.


Journaliste/rédacteur depuis mars 2017 - Amoureux de la petite balle jaune et du gros ballon orange qui traîne sa carcasse sur Dicodusport depuis 2017. Rafael Nadal et LeBron James sont les meilleurs joueurs de l'histoire.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une