Nous suivre

Tennis

ATP : Pourquoi la Next Gen va s’imposer en 2022

Publié

le

ATP Pourquoi la Next Gen va s’imposer en 2022
Photo Icon Sport

TENNIS ATP – Rafael Nadal, Novak Djokovic et Roger Federer ont remporté 17 des 18 derniers tournois du Grand Chelem à eux trois, poursuivant leur grande domination depuis 2004. Mais plusieurs indicateurs nous laissent penser que celle-ci pourrait prendre fin en 2022.

Nadal et Federer touchés par des problèmes physiques

Le Majorquin a déclaré forfait ce mardi soir pour le Masters 1000 de Toronto, la faute à une blessure chronique au pied. Celle-ci s’était réveillée en demi-finale de Roland-Garros et l’a empêché de jouer ces deux derniers mois. Il a pourtant fait son retour il y a quelques jours au tournoi de Washington, où il a été défait lors de son second match par Lloyd Harris, après un premier tour très compliqué. Souffrant, il ne peut enchaîner et sa participation à l’US Open est plus que compromise. «Mon corps a décidé pour moi» avait-il expliqué pour justifier son forfait à Wimbledon et aux Jeux Olympiques. S’il reste sur le circuit et espère revenir au plus vite, arrivera-t-il à reprendre le dessus sur ses blessures pour retrouver son meilleur niveau ?

Roger Federer est dans un cas similaire. Après avoir déclaré forfait à Roland-Garros, il aborde son objectif de l’année, Wimbledon. Son entrée dans le tournoi est compliquée face à Mannarino, mais ça passe pour le Suisse. Ce dernier cède cependant en quart de finale face à Hurkacz. Loin de son niveau habituel, Federer est logiquement éliminé. Depuis, il n’a pris part à aucune compétition. Sans rythme, difficile de le voir retrouver son niveau de jeu. À 40 ans, on sent que la fin d’une immense carrière est proche.

Novak Djokovic n’est plus imbattable

Il a écœuré la concurrence à l’Open d’Australie et à Wimbledon, mais à 34 ans, il peut aussi perdre un peu en régularité. Ce sera sans contestation possible la grande menace à l’éclosion de la Next Gen en 2022, mais le Serbe n’est plus imbattable. En atteste ce renversement de situation aux Jeux Olympiques, où le numéro un mondial craque quand Zverev redouble d’efforts.

On peut également citer la rencontre l’opposant à Berrettini à Roland-Garros, où l’Italien revient très bien avant que l’interruption vienne inverser la tendance. Un peu plus tôt dans le tournoi, Lorenzo Musetti avait pris les deux premiers sets au Serbe, tout comme Tsitsipas en finale.

De belles promesses chez les jeunes

Face aux trois monstres, la Next Gen a longtemps été trop tendre, mais n’a jamais démérité. Elle a remporté un seul titre du Grand Chelem : l’US Open 2020 gagné par Dominic Thiem. L’Autrichien avait cependant profité des forfaits de Nadal et de Federer et de la disqualification de Djokovic. Malgré tout, on sent que l’explosion de ces jeunes n’est pas loin. Alexander Zverev semble enfin jouer sans complexes quel que soit son rival et a été récompensé par un titre de champion olympique après avoir fait tomber Djokovic. Stefanos Tsitsipas a réalisé un grand tournoi à Roland-Garros et n’est vraiment pas passé loin de battre le numéro un mondial en finale.

Matteo Berrettini a franchi un cap cette année, se hissant en finale de Wimbledon après avoir livré un gros combat contre le Serbe à la Porte d’Auteuil. Daniil Medvedev, passé numéro deux mondial, doit encore s’affirmer dans les tournois principaux mais il a les capacités pour en gagner un dans les années qui arrivent. Dominic Thiem en méforme et Andrey Rublev, encore trop tendre, sont en retrait mais restent en embuscade.

Tant de raisons qui nous laissent penser qu’en 2022, les quatre tournois du Grand Chelem ne seront pas remportés par les membres du Big Three. La Next Gen aura enfin un coup à jouer et pourrait prendre le dessus sur ses aînés.


Journaliste/rédacteur depuis août 2018 - Passionné de sport depuis tout petit, je me suis logiquement tourné vers le journalisme sportif depuis août 2018. Grand supporter des Girondins, je suis aussi un fan de football. Je pratique le tennis et suis l'actualité de la petite balle jaune. En juillet, vous risquez de me croiser sur les routes du Tour.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une