Nous suivre

NBA 2021/2022

Evan Fournier : « Signer aux Knicks, c’était un choix facile »

Publié le

Photo Icon Sport

NBA 2021/22 – Aujourd’hui avait lieu en NBA le « Media Day » – point de départ de la saison – pendant lequel les joueurs de chaque équipe répondent aux premières questions des journalistes. Le Français Evan Fournier, qui s’est engagé cet été aux New York Knicks, a expliqué son choix. Cette signature était presque une évidence pour lui.

Evan Fournier est ravi de changer d’air. À 28 ans, le Français arrive dans le prime – la meilleure période – de sa carrière. Le temps pour lui de trouver une équipe compétitive en NBA. En février, il a été transféré du Magic, une équipe stagnante dans laquelle il a passé les sept dernières saisons, vers les Celtics. Trois mois mitigés du côté de Boston n’auront pas convaincu les dirigeants de la franchise de lui proposer un contrat. Le natif de Charenton a ainsi porté son choix sur les New York Knicks. C’est début août, en plein milieu d’une campagne olympique réussie pour Fournier, que les deux parties se sont mises d’accord sur un contrat de 4 ans et 78 millions de $.

Séduit par le projet et par la ville

Le Français a été convaincu par le projet des Knicks, qui sortent d’une saison réussie en terminant à la 4ème place de l’Est, et d’une série plus compliquée au premier tour des playoffs face aux Hawks. Mais il a surtout été séduit par la ville de New York, dans laquelle il a « toujours apprécié passer du temps » et où il est « content de déménager avec sa famille. » Jouer au Madison Square Garden a de plus toujours été un rêve pour lui. Il a donné plus de détails sur le déroulement de sa signature :

C’était spécial parce que ça s’est passé pendant les Jeux Olympiques. Je devais prendre ma décision le jour du quart de finale face à l’Italie. Ce n’était pas idéal, parce que j’essayais de rester concentré sur le match. J’ai pu discuter avec mon agent de mes possibilités, et clairement les Knicks étaient ma priorité […]

Au final, ça a été une décision facile. J’ai échangé au téléphone avec Leon [Rose, le Président de la franchise], Scott [Perry, le GM] et Thibs [Tom Thibodeau, le coach], et j’ai pu leur dire à quel point j’étais ravi de jouer pour les Knicks.

Un tandem alléchant avec Kemba Walker

Aux Knicks, Fournier arrive dans une équipe bien coachée et avec des bases solides. Il est arrivé en même temps que Kemba Walker, qu’il a déjà côtoyé pendant son passage aux Celtics. Le meneur ex-all star a lui aussi signé aux Knicks cet été, pour deux ans.

Walker, qui sera à ses côtés dans le cinq majeur, a confiance en leur tandem : « Aux Celtics, notre duo a bien marché dès le début. Quand on a compris qu’on allait signer ensemble aux Knicks, on était ravis. C’est un super coéquipier, j’adore son intensité, sa passion pour le basket. On a besoin de gars comme lui. »


Journaliste/rédacteur depuis mars 2017 - Amoureux de la petite balle jaune et du gros ballon orange qui traîne sa carcasse sur Dicodusport depuis 2017. Rafael Nadal et LeBron James sont les meilleurs joueurs de l'histoire.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une