Nous suivre

Rugby à XV

Top 14 : Les 7 joueurs à suivre cette saison

Publié

le

Top 14 Les 7 joueurs à suivre cette saison
Photos Icon Sport / Visuel Dicodusport

RUGBY – TOP 14 2021-2022 – La saison 2021-2022 de Top 14 débute ce week-end ! Juste avant d’ouvrir ce nouveau chapitre, nous vous proposons une liste de sept joueurs à suivre cette année.

Melvyn Jaminet (USAP)

Grande révélation de la Pro D2 l’an passé, Melvyn Jaminet ne débarque pas en Top 14 sur la pointe des pieds. Formé à Toulon, l’arrière a réalisé une saison de très belle facture avec son club de l’USAP en 2021. Ses phases finales exceptionnelles restent dans les mémoires. Tout comme ses premières sélections avec le XV de France face aux Wallabies. Avec son sang-froid, sa solidité sous les ballons aériens, ses relances et son adresse dans le jeu au pied, le Perpignanais a étonné toute la planète rugby alors qu’il n’a pas encore joué une seule minute en Top 14. Le Stade Toulousain, champion d’Europe et de France en titre, le convoitait même cet été. Néanmoins, le joueur a choisi de rester fidèle à son club de Perpignan, promu cette saison en Top 14. A 22 ans, Melvyn Jaminet sera, à coup sûr, l’une des attractions de cette nouvelle saison de Top 14.

Les plus belles actions de Melvyn Jaminet la nouvelle pépite du XV de France

Melvyn Jaminet – Photo Icon Sport


Ngani Laumape (Stade Français)

Chaque intersaison, quelques stars venues de l’étranger débarquent en Top 14. Cette année, c’est le Néo-Zélandais Ngani Laumape que le championnat va avoir la chance de découvrir. A 28 ans, le All Black (16 sélections) se trouve encore dans les meilleures années de sa carrière. C’est une chose rare de la part des All Blacks qui arrivent généralement en fin de parcours. Ngani Laumape a surtout marqué le Super Rugby de son empreinte. Avec 48 essais en 83 matchs sous le maillot des Hurricanes, Laumape est un joueur très prolifique. Il possède également un profil atypique puisqu’il mesure 171 cm pour 103 kg. Qualifié de « boule de démolition » par son coéquipier Nehe Milner-Skudder, le centre est un joueur puissant mais aussi explosif et rapide. De son côté, le Stade Français mise beaucoup sur ce joueur qui va devoir compenser les départs de Jonathan Danty et Gaël Fickou.

Ngani Laumape déjà au charbon avec le Stade Français

Ngani Laumape déjà au charbon avec le Stade Français – Icon Sport


Gaëtan Barlot (Castres)

Depuis quelques saisons, le rugby français s’est doté d’un réservoir impressionnant au poste de talonneur. Après les Marchand, Chat, Bourgarit ou autres Mauvaka, voici que débarque Gaëtan Barlot. Lors de la saison 2020-2021, ce fut la révélation chez les premières lignes du Top 14. Au Castres Olympique, le talonneur de 24 ans a réalisé une saison magnifique. Cela lui a valu d’être récompensé par Fabien Galthié qui l’a sélectionné pour la tournée estivale en Australie. Puissant et mobile, le talonneur formé à l’ASM Clermont Auvergne aime le combat et avance à chaque prise de balle. A nouveau cette saison, il sera l’un des plus beaux atouts du pack castrais. S’il progresse encore, il pourrait faire réfléchir Fabien Galthié qui dispose de plusieurs solutions à ce poste crucial.

Gaëtan Barlot

Gaëtan Barlot – Photo Icon Sport


Nolann Le Garrec (Racing 92)

Avec Nolann Le Garrec, on parle d’un tout jeune joueur qui n’a que 19 ans. Pourtant, le demi de mêlée francilien fait déjà preuve d’une maturité déconcertante. Au Racing 92, il a déjà eu pas mal de temps de jeu l’an dernier. Malgré la présence de Maxime Machenaud et Teddy Iribaren au poste de neuf, Le Garrec a déjà fait apprécier des qualités de leader. Pour ce poste, il s’agit d’un atout indispensable. Sa précocité peut aussi se voir au sein de sa très jeune carrière. En effet, dans les catégories jeunes, le natif de Vannes a toujours été surclassé. Appelé chez les U20 avant ses 18 ans, il n’y aurait rien d’étonnant à voir Nolann Le Garrec devenir le demi de mêlée titulaire chez les Racingmen cette saison. Et pourquoi pas, également, le voir avec le XV de France ? Derrière Antoine Dupont, la grave blessure de Baptiste Serin laisse le champ libre pour un statut de doublure.

Nolann Le Garrec

Nolann Le Garrec – Photo Icon Sport


Tevita Kuridrani (Biarritz)

Comme avec Ngani Laumape, l’arrivée de l’Australien Tevita Kuridrani fait pas mal de bruit. A 30 ans, Tevita Kuridrani a encore de belles années de rugby dans les jambes. Le Wallaby (61 sélections) fut l’un des meilleurs centres du monde durant plusieurs années. Le joueur d’origine fidjienne a, d’ailleurs, participé à deux coupes du monde. Sa Coupe du monde 2015 et son association avec Matt Giteau restent dans les mémoires. De plus, en finale, face aux All Blacks, il avait inscrit un essai malgré la défaite des siens. Mesurant près de 196 cm, c’est un joueur longiligne mais également costaud (100 kg). Egalement technique et rapide, Tevita Kuridrani est un rugbyman complet. Cette saison, il défendra les couleurs du Biarritz Olympique, fraîchement promu en Top 14. Aussi, on attend impatiemment son association avec le All Black Francis Saili.

Au premier plan, Tevita Kuridrani

Au premier plan, Tevita Kuridrani – Photo BOPB


Matthis Lebel (Toulouse)

Double champion du monde avec les U20 français, Matthis Lebel a confirmé, la saison passée, qu’il avait le niveau pour évoluer en Top 14. Mieux encore, il a terminé second meilleur marqueur de la saison avec 13 essais. Avec son club du Stade Toulousain, le jeune ailier de 22 ans a remporté les titres de champion de France et de champion d’Europe. Dans ces deux compétitions, le natif de la ville rose a brillé. Avec ses qualités de vitesses et d’appuis, Matthis Lebel fait constamment peser la menace sur les défenseurs adverses. De plus, il est aussi très efficace quand il s’agit de finir les actions. A présent, Matthis Lebel sera attendu et observé, notamment par le staff du XV de France, qui pourrait rapidement faire appel à lui si le jeune ailier toulousain continue de briller.

Matthis Lebel

Matthis Lebel – Photo Icon Sport


Tomas Lavanini (Clermont)

Après un passage en Super Rugby avec la province argentine des Jaguares et une pige en Angleterre avec les Tigers de Leicester, Tomas Lavanini fait son grand retour en Top 14 ! En 2014, le deuxième ligne argentin avait déjà joué pour le Racing 92. Cette fois, c’est la tunique de l’ASM Clermont Auvergne qu’il portera en 2021-2022. Avec son gros volume de jeu et son goût pour le combat, Tomas Lavanini est un deuxième ligne réputé sur la planète rugby. Rien d’étonnant pour un joueur qui compte 61 sélections avec les Pumas. Seul point négatif qui peut pénaliser son équipe : son indiscipline. En effet, le joueur de 28 ans a généralement tendance à commettre des fautes « idiotes » qui lui valent souvent des cartons. Au-delà de ça, Tomas Lavanini sera un très gros atout pour l’ASM qui avait besoin de renforcer son pack.

Tomas Lavanini, l'atout majeur du pack clermontois ?

Tomas Lavanini, l’atout majeur du pack clermontois ? – Photo Icon Sport


Journaliste/Rédacteur depuis octobre 2020 - Bolt qui foudroie le record du monde du 100 mètres, les derniers essais de Dominici, les premières charges dévastatrices de Bastarocket... de beaux souvenirs pour une grande passion, celle du sport. L’histoire du sport aussi. Comprendre le rôle qu’il a eu, celui qu’il a et celui qu’il aura dans notre société. Le sport au passé, au présent, au futur. Le sport tous les jours, matin, midi et soir. A défaut d’être un grand sportif, je suis et je raconte l’actualité et l’histoire des championnes et des champions qui savent se dépasser pour accomplir des merveilles.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une