Nous suivre

Roland-Garros 2020

Roland-Garros 2020 : le bilan de la 4ème journée de qualifications

Tom

Publié

le

Fédération Française de Tennis

Roland-Garros 2020 – Aujourd’hui avait lieu à la Porte d’Auteuil la fin du second tour des qualifications chez les femmes, et le début du troisième chez les hommes. En tout, quatre Françaises et Français étaient engagés. Les derniers matchs auront lieu demain pour les messieurs, avant le début du tableau final dimanche.

Dans une journée marquée par plusieurs averses, les surprises auront été nombreuses. La terre lourde et humide en a gêné beaucoup, en témoignent les nombreuses chutes sur les différents matchs. Chez les messieurs, Pedro Martinez Portero (tête de série n°2) est pour l’instant la seule tête de série à avoir décroché sa qualification pour le tableau final après sa victoire face à Ulises Blanch (6/2 6/3). Les sept autres qualifiés sont des non-têtes de séries, classés au-delà de la 150e place mondiale. C’est la beauté des qualifications de Grand Chelem, où tout le monde a sa chance.

Du côté des dames, les favorites sont plusieurs à être tombées, alors que le premier tour leur avait plutôt réussi. C’est le cas des têtes de séries n°1 et 3, Ann Li et Caty McNally, qui ont toutes deux perdu respectivement face à Kamilla Rakhimova (19 ans) et Mayar Sherif. L’ex-60e mondiale Cagla Buyukakcay, tombeuse de Tsurenko au tour précédent, est aussi tombée face à la surprise Natalija Kostic. 

Benjamin Bonzi seul qualifié parmi les 23 Tricolores engagés

Déjà miraculé depuis le premier tour, Benjamin Bonzi a encore été le chanceux de la journée. Chose extrêmement rare à ce stade-là, son adversaire, Roberto Marcora, a déclaré forfait. L’Italien, touché aux ischios-jambiers, n’a pas pu défendre ses chances. Au tour précédent, il avait terminé son match face au Français Tristan Lamasine en boîtant. Le Toulousain retourne ainsi dans le tableau principal de Roland-Garros pour la première fois depuis 2017. Il avait à l’époque battu le Russe Daniil Medvedev au premier tour. Une expérience sur laquelle il espère capitaliser : «J’ai la chance d’avoir déjà joué quelques tournois de Grand Chelem. Et avoir joué ce genre de rencontres, ça aide.»

Enzo Couacaud n’a lui pas trouvé la solution face au 179e mondial, Steven Diez (défaite 3/6 4/6). Acculé derrière sa ligne de fond, il a trop subi les assauts du Canadien pour espérer quoi que ce soit. Ce dernier a eu tout le loisir de dérouler son jeu basé sur un gros coup droit et un très bon jeu au filet (92% de réussite à la volée). Pour la onzième fois en autant de participations, le Mauricien s’incline en qualifications de Grand Chelem et ne verra pas le tableau final.

Les deux Françaises encore en lice ont elles bataillé mais n’ont pas non plus réussi à décrocher leur qualification au troisième tour. Tessah Andrianjafitrimo s’est inclinée en trois sets (défaite 4/6 7/6 1/6) face à la relève du tennis chinois, Xin Yu Wang (19 ans). Avec 5 doubles fautes et seulement 47% de points gagnés dessus, son service aura été un trop gros handicap. Son adversaire en aura profité en agressant la Française à chacune de ses mises en jeu. Carole Monnet a elle craqué après avoir remporté le premier set (défaite 6/4 3/6 1/6). Son adversaire, l’Italienne Gatto-Monticone (32 ans) aura fait parler son expérience pour revenir sur la jeune Française. Celle-ci a cependant montré une très belle mentalité pendant ces qualifications, ce qui est encourageant pour son avenir.

Tom Compayrot


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook

Sondage

Peter Sagan, une bonne pioche pour la Deceuninck-Quick Step ?