Nous suivre

Actualités

NBA : À New York, Frank Ntilikina se fait sa place

Publié le

Drafté en 8ème position cette saison par les Knicks (record pour un Français), Frank Ntilikina réalise une saison correcte en NBA. Si certains l’attendaient davantage sur du scoring, le meneur réalise des stats honnêtes qui correspondent à son style de jeu.

Dans une génération de rookies qui cartonnent cette saison en NBA (Donovan Mitchell, Ben Simmons, Jayson Tatum entre autres), on aurait voulu voir notre petit Français très prometteur se mêler à la lutte du meilleur Rookie de l’année. Poussif en terme de statistiques avec les New York Knicks (20,6 min/5,7 pts/2,1 rbds/3,1 passes déc), il n’en reste pas moins que sa franchise compte beaucoup sur lui à l’avenir. Très mature, défenseur de grande qualité, le meneur de 19 ans est déjà très respecté en NBA. Son coach, Jeff Hornacek, cherche la bonne solution pour faire éclore au plus vite l’ancien Strasbourgeois.

Parfois titulaire en tant que meneur, quelque fois récemment utilisé à l’arrière, Ntilikina est à la recherche de sa stabilité et de performances qui l’installeraient durablement dans le 5 majeur. Sa franchise ne l’a pas aidée en recrutant Emmanuel Mudiay et Trey Burke, deux meneurs avec des qualités différentes des siennes. Si son coach a des doutes sur le fait qu’il puisse défendre sur des plus grands que lui, il n’en reste pas moins que lorsque Ntilikina est sur le terrain, son impact se fait ressentir sur la domination de son équipe.

Le « French Prince » face au « King James » – AFP

Le « French Prince » a la pression populaire de son côté. Il est apprécié par les fans qui voient en lui pour l’instant un bon arrière. Le fait est que le poste de meneur en NBA est compliqué. Ses rouages prennent du temps à se mettre en place et Ntilikina doit les travailler. Dans une équipe qui n’a plus rien à perdre, le Français devrait pouvoir montrer l’étalage de son talent jusqu’à la fin de saison, sauf si son coach et la concurrence l’en empêchent. Récemment, il a battu son record de points en carrière (15 pts en 21 min) face à Charlotte, où Nicolas Batum en a dit le plus grand bien.

Il reste maintenant 9 matchs au « French Prince » pour prouver qu’il mérite totalement sa place au sein du 5 majeur new-yorkais et il pourra préparer sereinement la saison prochaine où il sera attendu au tournant.

 Romain Delanis


Journaliste/Rédacteur depuis novembre 2015 - Capable de passer un samedi après-midi devant la Ligue 2 puis le biathlon sans oublier la finale de l’ATP Rotterdam, j’aime aussi mettre mon réveil pour me faire un Pistons/Bulls qui rappelle de bons souvenirs. Tout cela, j’ai choisi il y a maintenant quelques temps de vous le raconter avec Dicodusport, pour vous faire vivre ma passion parfois inconsidérée pour le sport en général (mais surtout le foot faut se l’avouer).

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une