Nous suivre

Handisport

BNP Paribas World Cup 2022 : Un carton plein pour les Bleus lors de la deuxième journée

Maxime Cazenave

Publié le

BNP Paribas World Cup 2022 Un carton plein pour les Bleus lors de la deuxième journée
Photo FF Tennis

Tennis-Fauteuil – BNP Paribas World Cup 2022 – Pendant que le tournoi de Madrid suit son cours en Espagne, se tient une autre compétition de qualité plus à l’ouest de la péninsule ibérique, à Vilamoura, au Portugal. Depuis ce lundi, la BNP Paribas World Cup de tennis-fauteuil a débuté. Parmi les trois équipes tricolores, les hommes et les juniors ont réagi après une première journée compliquée, tandis que les femmes feront leur entrée prochainement.

C’est une équipe de France ambitieuse, avec l’objectif de décrocher au moins une médaille, qui se présente cette semaine à Vilamoura. Depuis plusieurs semaines maintenant, la BNP Paribas World Cup était dans le viseur des principales têtes d’affiche du tennis fauteuil mondial. Côté tricolore, trois équipes sont engagées au sein de trois catégories : hommes, femmes et juniors. Ce mardi, la deuxième journée s’est disputée, sous de meilleurs auspices que la première.

Les Bleues s’offrent une première victoire face à Israël

Effectivement, lundi, le camp tricolore n’a pas réussi à décrocher une victoire. La seule maigre consolation est venue du point pris à l’arrache par la paire masculine Guilhem Laget – Gaëtan Menguy, lors du match 3 face à la Corée du Sud, au bout d’un duel perdu 2-1. Les juniors ont eux terminé fanny en concédant un 3-0 sec face à la Grande-Bretagne.

Cet après-midi en revanche, ce fut le strict contraire pour les deux équipes. Dans le tableau masculin, les Bleus ont fait face à Israël. Une opposition mal embarquée puisque Gaëtan Menguy a été rapidement expédié par Adam Berdichevsky (2-6, 1-6). Récemment champion de France, Guilhem Laget a rectifié le tir et consolidé son nouveau statut de chef de file de l’équipe en égalisant face à Guy Sasson (6-4, 6-3). Dans la continuité de cette belle réussite individuelle, les deux Tricolores ont assuré leur première victoire en écrasant le double en deux manches (6-0, 6-2).

Les Bleuets suivent l’exemple

De leur côté, les juniors ont fait de même, au terme d’un scénario légèrement différent. Cette fois, Ksénia Chasteau avait démarré fort pour les Bleuets en décrochant haut la main le premier point face à Anatolio Dias (6-1, 6-3), avant que Justin Michel ne subisse la loi de Moreira Oliveira (3-6, 4-6). C’est une nouvelle fois lors du double que la différence s’est faite à l’avantage de la paire tricolore (6-2, 6-2).

Exemptées de premier tour, les Bleues attendent elles patiemment leur entrée en lice pour le tour suivant, avec l’ambition d’aller décrocher une place sur le podium autour d’Emmanuelle Mörch et Pauline Deroulede.


Journaliste/Rédacteur depuis 2012 - Bercé par l’amour des Girondins de Bordeaux, les échecs de Christophe Moreau sur le Tour de France sous l'ère Lance Armstrong et le fade-away létal de Dirk Nowitzki, ma passion dévorante pour le sport a toujours été un pan incontournable de ma vie. Transmettre ma passion à l’écrit a été une transition naturelle. Suiveur assidu de basket et de hockey sur glace, je garde toujours un peu de place pour suivre le cyclisme, le football et le maximum de performances françaises.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une